Show Menu

Marche des solidarités : repérages…

Ici quelques évènements qui ont jalonné les repérages pour le prochain long métrage qui vient à la suite de D’étoiles en étoiles

Marche des solidarités – manifestations du 30 mai 2020, Paris

(interdite 2 jours plus tôt par la préfecture, mais finalement maintenue par les organisateurs).

 

 

 

30 Mai 2020 : une manif historique, un moment unique !

Marche des solidarités !  20 juin 2020, Paris : 50 000 manifestants

CSP 75 / Coordination 75 des Sans Papiers

Un acteur incontournable de la lutte des sans papiers, en région parisienne, depuis 2002. Bref historique : les fondateurs de la CSP75 sont issus du mouvement Sans Papiers qui a vu le jour en 1996, suite à l’occupation de l’église Saint Ambroise et de l’église Saint-Bernard, événements fondateurs de la lutte des Sans Papiers en France. Organisée aujourd’hui à partir des trois collectifs CSP 11e, CSP 18e et CSP 19e, la CSP75 mène à la fois des actions militantes (organisation de manifestations, de forums, édition du journal « La Voix des sans papiers »…) ; mais également un travail de terrain, pour venir en aide aux sans papiers : mobilisation en cas d’arrestation, aide à la demande de régularisation, aide à la constitution des dossiers de demande de régularisation, multiples démarches auprès de la préfecture…

Le CSP75 est membre actif de l’UNPA : Union Nationale des sans-papiers

ainsi que de la CISPM : La Coalition Internationale des Sans Papiers et Migrants, est un regroupement des collectifs de Sans Papiers et demandeurs d’asile résidant dans plusieurs pays, soit en 2016, en Europe, la Belgique, l’Allemagne, l’Espagne, la France, l’Italie, l’Autriche, la Pologne, ainsi qu’en Afrique, le Maroc et la Tunisie, mais aussi aux USA à New Haven.

La CISPM a vu le jour en 2011 lorsque la Coordination 75 des Sans Papiers de Paris a fait le projet d’une Marche européenne, qui s’est effectivement déroulée du 2 juin au 5 juillet 2012, de Bruxelles à Strasbourg. Depuis cette première action, les Sans Papiers de la CSP 75 apportent leur contribution de façon régulière aux actions de la CISPM à travers l’Europe et jusqu’en Afrique.

Les « sans papiers Chrono » d’Alfortville et leurs soutiens sont toujours en lutte.

Début du mouvement : 11 juin 2019. Deux semaines d’occupation de l’agence Chronopost, sept mois de piquet de grève dans la rue, devant l’agence, plusieurs régularisations obtenues ; mais le combat continue pour les « sans papiers » qui sont venus en soutien au mouvement et qui attendent encore leur régularisation… Le Collectif des travailleurs sans-papiers de Vitry-sur-Seine (CTSPV 94) et les syndicats CGT et Solidaires sont des soutiens actifs de cette lutte.

 

Collectif des travailleurs sans papiers de Vitry (94)

Le Collectif de Vitry a été créé en 2008. Il s’est distingué par le soutien et l’accompagnement de la lutte des travailleurs « sans papiers » de l’agence « Chronopost Alforville »: une action qui fait date dans le « bras de fer » livré avec la préfecture, autour des dossiers de régularisation. L’approche du collectif de Vitry met en relief un aspect majeur de la question des « sans papiers » : le besoin de main d’œuvre étrangère – immanent dans certains secteurs – et l’exploitation subie par les travailleurs « sans papiers ».

Ce qui donne à réfléchir, c’est de voir des « sans droits » (comme ils se surnomment eu-mêmes) se saisir de la lutte collective, de la grève (aujourd’hui tant décriée par « l’homme blanc individualiste »). Les membres du collectif  ont de fait démontré une implication « hors normes » avec un piquet de grève qui a duré 7 ou 8 mois, devant l’agence Chronopost d’Alforville.  A l’instar des Frichti (et avant eux) des résultats ont été obtenus : 73 régularisations, à la date du 08 août 2020. Une autre clef de leur action a été la capacité à rassembler et fédérer de nombreux soutiens autour de leur lutte ; y compris des soutiens politiques (maire d’Alforville,…).

 Aujourd’hui, le collectif de Vitry il fait figure de pilier de la lutte pour la régularisation des travailleurs « sans papiers » et il rayonne bien au delà du 94.

CSP Montreuil, marche du 14 juillet 2020

Tout jeune collectif, mais déjà riche d’un effectif important !

MARCHE ADAMA IV

Manifestation en soutien aux « ex-baras » multi-expulsés (24 juillet 2020)

Gilets Noirs

Né en novembre 2018, le mouvement des Gilets Noirs lutte contre le « racisme de l’État, les patrons négriers » et les gestionnaires de foyers ; pour des papiers et des logements pour toutes et tous. Selon la SOURCE : www.facebook.com/GiletsNoirsEnLutte, ce mouvement regrouperait aujourd’hui une cinquantaine de foyers d’Île de France et des camarades « locataires de la rue », en lutte pour leur dignité. ()

Actions entreprises depuis la création du collectif GN : Le 23 novembre 2018 : manifestation contre les centres de rétention, prisons pour étranger.es. ////// Le 16 décembre 2018 : manifestation (720 personnes) devant la Comédie Française ////// Le 31 janvier 2019 :  rendez vous avec le cabinet du préfet, manifestation (1500 personnes) devant la préfecture de Paris ////// La 19 mai 2019 : blocage et occupation à 500 du terminal 2F de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle (et soutenus par des membres du Collectif La Chapelle debout) // Le 12 juin 2019 : occupation du siège de d’Elior à La Défense, le n°4 mondial en restauration collective, contre l’exploitation des sans papiers par les patrons ////// Le Vendredi 12 juillet : 700 Gilets Noirs ont occupé le Panthéon // Avril 2020 (pendant le confinement) : manifestation devant le centre de rétention du Mésnil Amelot /// 03 juillet 2020, occupation du foyer ADEF de Coignières (78).

 

 

 

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.